jeudi 6 mars 2014

Finale WiPT partie 1 : blogueurs in da place (de Clichy)

Jeudi soir gare de Lyon, je sors du tgv et tombe sur une bande de joyeux blogueurs venus m'accueillir : ElPeruviano, Mama, Zaranova, Nantais et Gum sont à point pour une petite mousse, la première pour moi, ce qui n'est pas le cas pour tout le monde ^^

Rencontre avec le Lama stéphanois, tout de suite je vois que c'est un mec bien, posé, réfléchi, avec une bonne descente aussi ce qui ne gâte rien !

Nous filons au Cercle Clichy Montmartre pour valider notre cotisation 2014 et éviter la queue du lendemain matin, prenant par surprise Nantais qui ne pourra pas finir sereinement ses deux pressions (on en reparlera). 

Là-bas le Day1B est déjà bien avancé et mes deux autres collègues ballochards Kingyoann et Vince "Raulvolfoni" sont bien partis, on sent qu'il va se passer un truc ce weekend, c'est pas possible autrement.

Bon évidemment pas question de trop trainer, nous sommes supposés jouer le lendemain dès 10h, donc direction l'appart' montmartien dégoté par Vince, puis champagne, puis champagne, puis génépi au champagne, puis génépi(*), puis expresso ? non pas sérieux donc dodo, ah en fait non sur les coups de 3h30 Mama et Nantais font sonner le téléphone de Zara, une histoire d'arc en ciel aux couleurs de get27, je n'ai pas tout compris, il paraitrait que Nantais avait encore soif (rapport aux deux pressions pas terminées du côté de la gare de Lyon).

5h45 Vince nous réveille en rentrant, il a passé le jour1 avec déjà un beau tapis alors que Yoann a bust sur un setup à 20 minutes de la fin les valets contre les as. Reprise de dodo jusqu'à 8h30, on est frais pour attaquer le Day1C à 10:00 pétantes en compagnie de Carter arrivé le matin même et Ricardoc. Environ 8h de jeu effectif au programme, j'aurai le temps de somnoler derrière mes nouvelles lunettes (cadeau de noël de ma petite femme merkiiii).

Arrivé à ma table, la 12, un joueur pro vient s'asseoir à ma droite : monsieur "El Professore" Michel -Mik22- Abecassis, il engage de suite la conversation avec un jeune membre du staff winamax assis aussi à ma table, ils vont d'ailleurs se chercher aux cartes pratiquement toute la journée, entrant presque systématiquement dans les pots l'un contre l'autre. Heureusement qu'ils sont là d'ailleurs pour animer la table, sinon je me serai fait royalement chier ... 
Un seul vrai fish à table, on le repère à ses tremblements lorsqu'il touche un gros jeu, malheureusement ou heureusement (vous allez voir), il est tout de suite à ma gauche.
Malheureusement parce que je n'aurai presque jamais la position sur lui, heureusement sur ce coup qui aurait pu très mal se finir :
J'ouvre les papas noirs UTG, relance 2.5bb, il me paye et nous sommes les deux seuls.
Flop à coeur As-X-Y, check - check
Turn une nouvelle brique de coeur, j'ouvre 1/3 du pot pour voir sa réaction, il paye juste en tremblant (pas bon il a au mieux un as au pire la couleur max).
Rivière encore une brique pas à coeur, je check il check aussi avec ... paire d'as !
Wow
Je l'interroge sur la possibilité d'une couleur, il me dit de toute façon avec mon brelan d'as je payais tout ...
Wow
Ah si j'avais eu les rouges ...
Merci donc le croupier pour cet as et toutes ces cartes à coeur, et merci mon voisin pour avoir pris cette ligne magnifique de new york backraiser préflop ;-)

S'ensuivra toute une série de coups où je ne connecte aucun flop ou me fait relancer cher turn ou rivière en étant clairement derrière, bref un cauchemar
D'autant que Michel Abecassis va se charger d'éliminer mon voisin de gauche, full contre couleur. D'ailleurs ce n'est pas compliqué, quand Michel rentre dans un coup, il mise et valorise tout le temps ses nuts à la rivière, il montera ainsi à plus du double du tapis de départ, avant d'arrêter de jouer et se plonger dans les documentaires d'Arte sur sa tablette. Il ne jouera alors plus qu'un coup toutes les trois orbites, et à chaque fois récupérera des jetons à grands coups de relances bien calibrées, une gestion de day1 assez impressionnante.

Le dinner break en forme de gouter break à 15:00 ne m'apportera pas de meilleurs cartes, et c'est avec 13bb que j'aborde le dernier niveau de la journée. Evidemment pas question de revenir mourant le lendemain(*) matin avec quelques blindes, et je prends sans sourciller le premier spot de push au bouton sur le seul pot non ouvert que j'aurai vu de la journée dans cette position. Peu importe mes cartes ici, mais la petite blinde se réveille avec les valets... j'ai une dame mais elle ne m'est d'aucune aide, bust à 30 minutes de la fin de ce jour 1 cauchemardesque.

Rail des autres blogueurs, tous sont encore en course avec des tapis allant de 16bb à 40bb, je suis le seul qui ne passera pas ce jour 1C, petite claque sur le coup quand même, d'habitude c'est moi qui gagne le last longer ;-)

Nous finissons la journée place des Victoires dans un bistrot-restau (le bistrot des victoires) à rapport qualité-prix inégalable sur Paris, dans une ambiance de blogueurs (KKof et Busty nous ont rejoints tout le monde parle et on ne s'entend pas vider les verres percés ^^), merci Fred pour cette soirée au poil dans ton quartier !

Suite à venir.

Définition détournée:
(*)génépi: je rien, tou peux ripiter ? 
 

19 commentaires:

  1. Et dans 3 semaines rebelote !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui, bon il n'y aura pas 100 000 boules à la gagne cette fois mais on s'en fouuuuuut

      Supprimer
  2. Compte-rendu sympa mais pq n'est-il pas question de revenir le lendemain avec 13BB ? Pourquoi choisir le premier spot.
    Tu étais sur place, non ? Donc pas de frais disproportionnés supplémentaires.
    Une soirée à poil avec Fred ! Beurk.
    Stefal

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais je sais, il faut que je travaille cette propension à envoyer light alors qu'il me reste 2 ou 3 orbites avec encore de la fold equity ...

      Supprimer
  3. *mode melon on*
    "tout de suite je vois que c'est un mec bien, posé, réfléchi" si je puis me permettre tu as oublié de préciser que j'étais également très beau!
    *mode melon off*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et que tu sens très bon aussi !! (euh Zara non pas de remarques stp !)

      Supprimer
    2. Salopio, on commence pas avec les dossiers!

      Supprimer
  4. Super 1ère partie!! :)

    Et Péru... va te laver!! :p

    RépondreSupprimer
  5. j'avoue ne pas comprendre comment on peut ne pas finir une bière! jusque la pinte (un peu plus de 50cl), ca se bale en une gorgée. Enfin, par chez moi...ce qui prouve encore une fois que les bretons étant des copains alcolo, Nantes est donc bien HORS de Bretagne. confirmation par la preuve.

    Sinon merci du CR, par contre, je rejoins Stéfal. Mais bon, je suis un des rares blogueurs à avoir missed le tournoi...donc, ce que je pense de la technique, on s'en bat le Raoul :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De Nantes à Montaigu la digue la digue, de Nantes à Montaigu la digue dtc

      Supprimer
  6. Aime bien moi la formule champagne-génépi puis champagne puis génépi, ...
    @ +.

    RépondreSupprimer
  7. Dur ce 7...
    Sinon genépi champagne???? va falloir tester ça :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dur pour Raulvolfoni et pour Ricardoc oui :(

      Supprimer
  8. Super CR lessim !!! vite la suite :)

    RépondreSupprimer
  9. Lol... Rien a voir ici ce 7... Faut que je dorme je crois .

    RépondreSupprimer

Un petit mot ?